La transformation numérique devient une priorité pour les entreprises de tous secteurs, et c’est d’autant plus le cas depuis la crise sanitaire. Les entreprises doivent se transformer pour survivre. Pourtant, peu de projets de transformation digitale atteignent leur objectif initial. L’un des principaux pièges est de penser que de tels projets correspondent seulement à l’acquisition et à la mise en place de nouvelles technologies.

Selon une étude menée par le cabinet de stratégie Mc Kinsey, 70% des projets de transformation numérique n’atteignent pas leur objectif initial. Cela s’explique par le fait que les entreprises mettent la charrue avant les bœufs. Elles se concentrent sur un outil digital particulier. Elles veulent mettre en place une application de gestion de la connaissance ou un outil traitant les réclamations des clients, par exemple. Mais elles n’intègrent pas ce changement dans la stratégie globale de l’entreprise.

La transformation digitale n’implique pas seulement l’acquisition de technologie

Les technologies permettent des gains d’efficacité et de temps. Elles renforcent le contact avec le client, améliorent les contraintes logistiques, permettent de trouver de nouvelles sources de revenus et de réduire les coûts. Toutefois, elles ne peuvent être implémentées sans prendre en compte l’entreprise, dans sa globalité, et les personnes qui la composent.

Il y a souvent confusion entre digitaliser une activité et opérer une transformation numérique pour être compétitif dans ce monde qui évolue constamment. Les efforts de numérisation se multiplient depuis des années. Les entreprises s’efforcent de rattraper leur retard en matière d’innovation technologique. Le Covid-19 a massivement accéléré le rythme. En effet, d’une part, nous avons appris à travailler à distance et, d’autre part, des actions basiques telles que « effectuer ses courses alimentaires » se sont déplacées en ligne.

Ne confondons pas cette vague accélérée d’initiatives numériques avec la véritable transformation de l’entreprise nécessaire pour réussir à l’ère numérique. Dans le premier cas, il s’agit surtout de permettre le maintien des activités habituelles et de « rester dans le jeu ». Dans le second, il s’agit de créer un véritable avantage concurrentiel à long terme pour réussir.

Définir la stratégie avant d’investir

Même si un outil peut être cité dès le début, les dirigeants d’une société doivent intégrer la transformation digitale dans la stratégie globale de l’entreprise. Quelle est la stratégie pluriannuelle de l’entreprise ? Quels sont les objectifs concrets à atteindre ? Pourquoi ?

Les entreprises doivent prendre du recul. Elles doivent réimaginer leur place dans le monde, repenser la manière dont elles créent de la valeur par le biais des écosystèmes et transformer leur organisation pour permettre de nouveaux modèles de création de valeur.

Au lieu de simplement numériser son activité ou d’utiliser la technologie pour imiter ses concurrents, une société devrait en tirer parti pour mener sa mission. La création de valeur pour les clients doit rester sa motivation principale.

Après avoir établi les objectifs concrets, il est alors temps d’évaluer les différentes alternatives. Celles-ci incluront différentes technologies, existantes au sein de l’entreprise et/ou à implémenter.

Ne pas se tourner directement vers des solutions externes

Les organisations qui cherchent à se transformer (numériquement ou autrement) font souvent appel à une armée de consultants externes qui ont tendance à appliquer des solutions « clés en main ». Ces solutions sont d’ailleurs parfois les mêmes que celles appliquées chez le concurrent. Or, il faut partir de l’entreprise, de ses objectifs propres.

Par ailleurs, certains employés ont une connaissance pointue de ce qui fonctionne, ou pas, dans leurs activités quotidiennes. Leurs opinions doivent être prises en compte. Impliquez ces collaborateurs dans le projet de transformation digitale.

Diagnostiquer avant d’implémenter

Toute transformation doit être précédée par une phase de diagnostic. Celui-ci doit intégrer les parties prenantes du projet, dont les clients et les équipes impactées quotidiennement par le futur changement. Engager une transformation numérique implique de prendre en considération tous les aspects d’une entreprise. Il faut réfléchir à leur modernisation afin qu’ils puissent continuer à évoluer en même temps que la technologie. Organisation des équipes, processus, relation client, sources de revenus, technologies existantes… doivent être analysées avant d’envisager l’implémentation d’une transformation numérique.

Reconnaître la résistance au changement

Tout changement apporte son lot de craintes et de peurs. Certaines personnes peuvent craindre de perdre leur emploi suite à l’implémentation d’un projet de grande ampleur. D’autres auront peur de perdre en autonomie ou de ne pas être capable de maîtriser une nouvelle technologie.

Lorsque les employés perçoivent ces craintes, ils peuvent (in)consciemment résister aux changements. Si la transformation numérique s’avère ensuite inefficace, la direction finira par abandonner l’effort et leurs emplois seront sauvés (c’est du moins ce qu’ils penseront). Il est essentiel pour les dirigeants de reconnaître ces craintes et d’insister sur le fait que le processus de transformation numérique est une opportunité pour les employés d’améliorer leur expertise afin de s’adapter au marché du futur. Les managers doivent communiquer tout au long de la transformation et annoncer un plan de formation pour toutes les personnes impactées.

Il est important que collaborateurs se sentent concernés et soient impliqués dans le processus de changement. Ils doivent comprendre les avantages qu’ils auront (compétences supplémentaires, gains de temps…) grâce à cette transformation numérique.

Rendre l’organisation plus agile

Une entreprise qui choisit le changement et adopte à un modèle plus agile est largement mieux armée pour réussir. Le processus de transformation numérique est intrinsèquement incertain. Les changements doivent être effectués provisoirement puis ajustés. Un projet de transformation digitale inclut de nombreuses itérations et des phases de tests. Les décisions doivent être prises rapidement et des groupes de toute l’organisation doivent être impliqués. Par conséquent, les hiérarchies verticales traditionnelles font obstacle. Il est préférable d’adopter une structure organisationnelle plate qui reste quelque peu séparée du reste de l’organisation.

Ce besoin d’agilité et de prototypage est encore plus prononcé que dans d’autres initiatives de gestion du changement, car de nombreuses technologies numériques peuvent être personnalisées. Les managers doivent décider quelles applications de quels fournisseurs utiliser, quel secteur d’activité bénéficiera le plus du passage à cette nouvelle technologie, si la transition doit se faire par étapes, etc. Souvent, le choix de la meilleure solution nécessite une expérimentation poussée sur des éléments interdépendants. Si chaque décision doit passer par plusieurs niveaux de gestion pour avancer, les erreurs ne peuvent pas être détectées et corrigées rapidement. En outre, pour certaines technologies numériques, les bénéfices ne se font sentir qu’une fois qu’une partie importante de l’entreprise a adopté le nouveau système.

 

La transformation digitale d’une entreprise n’est plus anecdotique, mais essentielle à sa survie. Ce n’est plus une option. L’ère digitale ne cesse d’évoluer et le passage à la digitalisation devient plus que jamais pressant, peu importe la taille de l’organisation. Toutefois, même si cela devient un passage obligé il est important pour les dirigeants des sociétés de bien fixer ses objectifs, et de comprendre ses enjeux, pour viser juste.

Sans une transformation plus fondamentale de l’entreprise, la numérisation à elle seule ne mène nulle part.

Souhaitez-vous mettre en place la transformation numérique de votre entreprise ? Nous vous expliquons, de façon pragmatique et actionnable, les concepts et stratégies pertinents pour votre société. Afin de comprendre comment nous pouvons concrètement vous aider, contactez-nous lors d’un rendez-vous téléphonique sans engagement.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.